Newsletter
LE BON GRAIN ET L'IVRAIE
Archives
Dernière parution
de l'auteur
Dieu-existe-le-dieu-cache

A PROPOS

Ce blog et sa newsletter

Si la Parole de Dieu est éternelle… ce que les humains viennent à en raconter est à critiquer radicalement… bienvenue sur ce blog qui est subversif de la subversion actuelle présente dans toutes les églises chrétiennes… principalement dans l’église catholique [A]






En préambule, veuillez bien le savoir, ce blog n’est pas prévu pour les zappeurs compulsifs ! Nous aimons ici sainte Marie-Madeleine de laquelle Jésus dit qu’elle a choisi la meilleure part en stationnant tout près de Lui à ses pieds pour écouter sa Parole…

Le contenu de ce blog et de sa newsletter s’efforce de se tenir droitement selon les saintes écritures en ce qu’elles ont aujourd’hui de surprenant… en évitant les tendances actuelles catholiques suivantes :

  • une caricature de chrétienté bisounours niaise émasculée et creuse, associée à un jeunisme exclusiviste… c’est la tendance actuelle de ceux qui n’ont pas de sagesse et peu de foi… elle est détestable dans la mesure où elle n’entrevoit plus du tout le bien eschatologique particulier des personnes individuelles en promulguant faussement un « on ira tous au paradis » qui dédouane des impératifs d’admission à celui-ci…
  • un christianisme convenu, retenu, mis en boite et prêt à porter sans retouche… à force de clientélisme… c’est la tendance actuelle de ceux qui ont peu de sagesse et pas de foi…
  • une mentalité cul serré représsionniste par suivisme culturel de la part non apostolique noyée d’ivraie de la tradition ecclésiale [1], c’est la tendance actuelle de ceux qui n’ont pas de sagesse et pas de foi
  • un christianisme formel invertébré : faisant soit dans le pompeux ecclésiastique 19ème siècle, soit dans un mimétisme pseudo-charismatique gestuel… ce sont ceux qui n’ont pas la loi de Dieu écrite dans leur cœur selon le nouveau testament (Hébreux 8, 8 et 10 et Jérémie 31, 33)…

«  … et vous serez odieux à tous à cause de mon nom. » (Luc 21, 17).

Fidélité à la Parole biblique de Dieu

Le Nouveau Testament, dit le Seigneur, est de « donner mes lois dans le mental de ceux-ci, et dans le cœur de ceux-ci je surécrirai celles-ci ; et je serais pour eux en Dieu, et eux-mêmes seront pour moi dans le peuple. » (Hébreux 8, 8 et 10 et Jérémie 31, 33, voir [2])… notons bien que ceux qui ont les lois de Dieu dans leurs mental et dans leurs cœur, ceux donc qui ne peuvent pas divaguer dans de pseudos « interprétations spirituelles », ceux-là sont « dans le peuple » selon l’écriture sainte, et non pas parmi les chefs du peuple…

« Si quelqu’un enseigne autrement et ne cède pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à celle, qui selon la piété appartient à la doctrine, il est superbe » (1 Timothée 6, 3, voir [3]). Les « superbes » sont cités par la Vierge Marie dans son Magnificat : « Il a fait puissance avec ses bras, il a dispersé les superbes par le mental de son cœur. Il a déposé les puissants des sièges, et exhalé les humbles. » (Luc 1, 51-52, voir [4] ). Beaucoup de superbes ne veulent pas des «  lois de Dieu dans leurs mental et dans leurs cœur »… pourtant « une chose est nécessaire »… c’est d’entendre la Parole de Dieu, et c’est toujours cette réponse que fait Jésus à Marthe qui demandait à Jésus que Marie-Madeleine le quitte pour l’aider elle à autres choses que stationner tout près de Lui à ses pieds pour écouter sa Parole… Parole transcrite aujourd’hui dans la bible surtout dans le nouveau testament… Nous aimons donc sur ce blog particulièrement sainte Marie-Madeleine de laquelle Jésus dit qu’elle a choisi la meilleure part, qui est d’écouter le Christ pour le connaitre vraiment en évitant ainsi de suivre un pseudo Christ que nous nous fabriquerions nous-mêmes [5]

Mais où se trouve la Parole de Dieu ?

Comme beaucoup l’auteur de ce blog est né dans un milieu chrétien.… mais la pauvre logique de sa pauvre tête n’a jamais pu trouver dans son environnement une cohérence intellectuelle suffisante à cet embrouillamini de discours vaporeux, qui lui semblait parfois contradictoires, autour d’un nommé Jésus-Christ… Alors l’auteur de ce blog a fini par se dire à lui-même que si Dieu se donnait la peine de nous parler humainement… c’était qu’il voulait certainement qu’on y comprenne quelque chose !
Mais face aux bibles courantes en français qui le laissaient sans réponses car l’une écrivait ceci… et l’autre cela… il s’est tourné vers Dieu par la prière et lui a demandé où trouver sa Parole… Et le miracle se produisit très peu de temps après car il apprit par « hasard » par internet l’existence d’une édition de la bible que le monde tient cachée bien soigneusement aux fidèles du Christ : l’édition neuve vulgate latine.
L’auteur de ce blog a dès lors fait ce pari d’aller chercher ses réponses concernant la foi ou les mœurs absolument uniquement dans cette édition latine neuve vulgate… voire encore dans les documents que les catholiques appellent « canoniques », c’est-à-dire ceux provenant uniquement d’un pape catholique [6]
A vous de juger par les écrits de ce blog et de la newsletter !

Si vous n’aimez pas ce mot « canonique »… pensez s’il vous plaît que canonique signifie vérité avérée par la tradition de l’église…; alors la vérité étant toujours objet de calomnies comme le fut notre Seigneur Jésus-Christ… qui est la Vérité… c’est pour cette raison qu’on vous a fait détester ce mot « canonique »… La vérité est mise au supplice tous les jours… et ce constat que la bible neuve vulgate est rejetée a tout de suite fait penser à l’auteur de ce blog qu’elle était christique… le pape Jean-Paul II explique en  effet que l’édition latine vulgate a toujours été établie dans l’église avant toutes les autres versions (quelle que soit la langue), et que l’édition latine de la neuve vulgate contient soigneusement les écrits originaux des prophètes et des apôtres à l’origine des textes assemblés par l’église catholique pour constituer « la bible » (Constitution Apostolique Scripturarum thesaurus, voir [7]).





Par Arnaud Barbey

 

[A] L’église catholique est considérée ici dans sa constitution révélée par le Concile Vatican II comme constituée en partie de la sainte Église du Christ qui subsiste au sein de l’église catholique.
« Celle-ci est l’unique Église du Christ, […] elle subsiste dans l’Église catholique, gouvernée par le successeur de Pierre et par les épiscopes dans sa communion » (Lumen Gentium § 8 :« Haec est unica Christi Ecclesia, […] subsistit in Ecclesia catholica, a successore Petri et Episcopis in eius communione gubernata »)
Source : www.vatican.va  http://www.vatican.va/archive/hist_councils/ii_vatican_council/documents/vat-ii_const_19641121_lumen-gentium_lt.html


[1] Dans l’évangile, l’ivraie est ce que sème un ennemi (le Diable) au milieu de la bonne semence semée par le Fils de l’homme (Mathieu 13, 24-30 et à partir de 36 dans la neuve vulgate latine). Si Jésus le dit, alors il est évident que la tradition ecclésiale, au milieu de la bonne semence qu’elle garde, contienne aussi de l’ivraie.

[2] Traduit de la neuve vulgate canonique et « typique » en (Hébreux 8, 10) « dando leges meas in mentem eorum, et in corde eorum superscribam eas; et ero eis in Deum, et ipsi erunt mihi in populum. »
Saint Paul reprend ici la prophétie de (Jérémie 31, 33) : « Sed hoc erit pactum, quod feriam cum domo Israel post dies illos, dicit Dominus: Dabo legem meam in visceribus eorum et in corde eorum scribam eam; et ero eis in Deum, et ipsi erunt mihi in populum. »
L’information qu’il s’agit du nouveau testament se trouve deux versets plus haut en (Hébreux 8, 8).

[3] Traduit de la neuve vulgate canonique et « typique » en (1 Timothée 6, 3) : « Si quis aliter docet et non accedit sanis sermonibus Domini nostri Iesu Christi et ei, quae secundum pietatem est, doctrinae, 4 superbus est,…  »

[4] Traduit de la neuve vulgate canonique et « typique » en (Luc 1, 51-52) : « 51 Fecit potentiam in brachio suo, dispersit superbos mente cordis sui; 52 deposuit potentes de sede et exaltavit humiles; »

[5] Voir l’article suivant : Suivre le Christ de la bible ou celui que nous nous fabriquons… qui montre que l’ancien testament a le Christ pour auteur.

[6] Le Concile Vatican II demande d’avoir une « religieuse soumission de volonté et d’intelligence » envers des paroles Papales même lorsqu’il ne parle pas ex cathedra : « En vérité cette religieuse soumission de volonté et d’intelligence est à tenir par la raison particulière pour l’authentique magister du Romain Pontife aussi lorsqu’il ne parle pas ex cathedra; » (Concile Vatican II, Lumen Gentium, § 25 – traduit du texte de référence en latin du Concile Vatican II, en Lumen Gentium, § 25 : « Hoc vero religiosum voluntatis et intellectus obsequium singulari ratione praestandum est Romani Pontificis authentico magisterio etiam cum non ex cathedra loquitur; ».

[7] A propos de la dernière révision critique de la vulgate, saint Jean-Paul II écrit : « Pendant cette révision de faire « jusqu’à un verbe, la raison a tenu au vieux texte de l’édition de la Vulgate, où évidemment les textes premiers-engendrés sont repris soigneusement, tels qu’ils sont repris dans les éditions d’aujourd’hui, par la raison critique à la manière des exacts ; » (Constitution Apostolique Scripturarum thesaurus) Source : http://www.anté-matière.fr/t7%20-%20promulgation%20bible%20neo%20vulgate%20nova%20vulgata.html#_Toc519533034






























LIVRE D’OR


En espérant que ce lieu devienne le livre d’or de ce nouveau blog par vos appréciations générales à son propos (cf. 1),
Avec mes remerciements pour votre objectivité,
Arnaud Barbey
Contact : blog]@[arnaud-barbey.fr

(1) Les critiques sur des points précis du contenu de ce blog sont faites en commentaires de ces différents articles, et non dans le présent livre d’or.

Laisser une réponse

×