Newsletter
LE BON GRAIN ET L'IVRAIE
Archives
Dernière parution
de l'auteur
Dieu-existe-le-dieu-cache

Âme au masculin… âme au féminin





Dans la bible, la réalité des âmes est qu’il existe pour âme deux noms latins, l’un masculin animus et l’autre féminin anima… Dans l’expression « les âmes des êtres humains de sexe féminin [1]» (Nombres 31, 35), l’âme est un féminin… et dans l’expression « et la cogitation féminine excitant l’âme masculine [2]» (2 Macc 7, 21), l’âme est un masculin… puisqu’ici la bible parle de « l’âme masculine », donc cette âme est sexuée ! Il existe donc bibliquement une sexuation masculine d’une âme. Et « l’âme masculine » étant signifiée par le nom masculin « animus » en latin… alors vraisemblablement, quand le nom âme est signifié par le nom féminin « anima » en latin, on peut croire qu’il s’agit alors d’une âme féminine…

Et encore, on trouve dans la bible un homme et une femme ayant chacun deux âmes, une dont le nom est au masculin et une dont le nom est au féminin…

Il faut vraisemblablement comprendre en généralisant que chaque être humain aurait deux âmes, une au masculin et une au féminin… c’est-à-dire que chaque humain aurait une âme masculine et une âme féminine !

Dans la bible, la reine Esther a une âme au masculin en (Esther 5, 2d « et gratis ac nitentibus oculis tristem celabat animum ») et une au féminin en (Esther 7, 3 « o rex, et si tibi placet, dona mihi animam meam »). De même saint Paul a une âme au masculin en (Philippiens 2, 19 « ut et ego bono animo sim ») et une au féminin en (2 Corinthiens 1, 23 « Ego autem testem Deum invoco in animam meam »).

Les âmes sont donc au moins deux, et d’ailleurs difficiles à se représenter quand par exemple la bible écrit aussi : « Excepté que la chair avec l’âme, laquelle est dans le sang, vous ne mangerez pas. » ! (Genèse 9, 4 traduit de la neuve vulgate canonique[3]) !





Par Arnaud Barbey le 7 mai 2020, modifié le 31 mai 2005.






[1] Traduit de la neuve vulgate canonique en (Nombres 31, 35) : « animae hominum sexus feminei »

[2] Traduit de la neuve vulgate canonique en (2 Macc 7, 21) : « […] et femineam cogitationem masculino excitans animo,… »
Note de traduction : animo est une déclinaison du nom masculin animus. Mais dans la bible canonique il existe pour âme deux noms, l’un masculin animus et l’autre féminin anima.

[3] Traduit de la neuve vulgate canonique en (Genèse 9, 4) : « excepto quod carnem cum anima, quae est in sanguine, non comedetis. »

Laisser une réponse

×